Page 1 sur 1

elle s'est laissé(e?) pièger

Posté : lun. 15 juin 2020 10:21
par François SIDOROFF
Accord ou pas ?
J'aurais tendance à accorder, mon épouse à ne pas accorder ( elle est usuellement meilleure que moi :D )
https://la-conjugaison.nouvelobs.com/re ... ux-188.php
et https://www.francaisfacile.com/exercice ... -73276.php ne m'aident pas vraiment
( la phrase 7 de l'exercice me confirmerait plutôt dans mon idée d'accorder, mais .....)
Quant au Dictionnaire des difficultés du français( Robert) il déclare lâchement forfait (Participe: "Il n'est pas question de traiter ici en détail ...."). Il évoque toutefois un loi de 1901 autorisant certaines tolérances.
Alors, Qu'en pensez-vous?

Re: elle s'est laissé(e?) pièger

Posté : lun. 29 juin 2020 12:12
par Michèle TILLARD
Bonjour François,
Désolée d'avoir mis un peu de temps à vous répondre : les fins d'année sont compliquées... :-)
Personnellement, je serais plutôt favorable à un accord, dans la mesure où le verbe "laisser" est transitif : le pronom "se" est donc un COD antéposé.
Mais je pense qu'il y a une certaine tolérance en la matière...
Bien cordialement,
MT

Re: elle s'est laissé(e?) pièger

Posté : jeu. 2 juil. 2020 09:40
par François SIDOROFF
Merci beaucoup

Re: elle s'est laissé(e?) pièger

Posté : mer. 28 juil. 2021 17:52
par Guy HERVE
Bonjour,

Voici ce que j'ai appris à l'école normale : Le participe passé immédiatement suivi d'un infinitif s'accorde avec le pronom "se" si ce pronom fait l'action marquée par l'infinitif.

Exemple 1 : elle s'est laissée choir (c'est "elle" représentée par le pronom "s' "qui choit --> Accord
Exemple 2 : elle s'est laissé piéger (ce n'est pas elle qui piège. Le pronom "s' " est complément d'objet direct de "piéger" et non de "laisser" --> pas d'accord.

Je n'ai plus sous la main les tolérances orthographiques de 1901. Je me souviens que ces tolérances ne modifiaient pas les règles d'orthographe, mais demandaient aux correcteurs des examens officiels de tolérer quelques orthographes considérées comme fautives.

Je n'affirme rien de mon propre chef : je rappelle ce que j'ai appris. Peut-être que les choses ont évolué depuis ...

Re: elle s'est laissé(e?) pièger

Posté : jeu. 29 juil. 2021 08:25
par Michèle TILLARD
Bonjour Guy,
C'est une astuce que je ne connaissais pas...
Notre Bible en matière de bon usage, le Grévisse, dit ceci : "dans l'usage, il règne une grande confusion : non seulement [...] laissé reste souvent invariable là où la règle des grammairiens demanderait l'accord, mais, par un mouvement contraire, on l'accorde fréquemment là où ladite règle le voudrait invariable." (§ 794, remarque 2) Et il donne quantité d'exemples des deux usages...
Ici, l'on peut donc affirmer que la seule règle, c'est qu'il n'y en a pas !... Un même auteur, comme A. France, tantôt accorde ("L'inconnue qui s'est laissée vaincre" : selon la règle que vous invoquez, il ne devrait pas y avoir accord, car le sujet est COD de "vaincre"), tantôt n'accorde pas ("Diverses sauces que j'y ai laissé couler" : les sauces sont sujet de "couler", il devrait donc y avoir accord)...
Bien cordialement,
MT

Re: elle s'est laissé(e?) pièger

Posté : jeu. 29 juil. 2021 17:15
par Guy HERVE
Si Grévisse en perd lui-même son latin, nous ne résoudrons pas la question nous-mêmes ! :D

J'ai retrouvé mon cours de l'époque :

Lorsque le premier verbe est à la forme pronominale, le participe s'accorde si le pronom réfléchi fait l'action marquée par l'infinitif. Autrement dit :
Si le sujet du verbe pronominal fait l'action indiquée par l'infinitif --> Accord
S'il la subit -> Pas d'accord

Exemples :
Elle s'est laissée aller à sa passion.
Ils se sont laissé persuader.
Les captifs se sont laissé emmener.