Ecriture inclusive

Il s’agit de donner aux étudiant-e-s et aux apprenant-e-s des clés pour mieux connaître, comprendre et vivre l’égalité femmes-hommes telle qu’elle se présente à elles/eux tout au long de leur cursus ou de leur vie professionnelle et citoyenne.

Modérateurs : Équipe sillages.info, Huguette KLEIN

Guy HERVE
Messages : 9
Enregistré le : lun. 26 juil. 2021 08:49

Re: Ecriture inclusive

Messagepar Guy HERVE » ven. 30 juil. 2021 14:51

Bonjour,

Comment lit-on l'écriture inclusive ? "Les professeur.e.s" se lit "Les professeur point e point s" ? A moins que l'on écrive "Les professeurs.es" se lisant alors "Les professeurs point es" ?
Comment notre professeur de français dictera la phrase du règlement : "Les collégiens.nes montrant des symptômes de la covid-19 doivent se rendre à l'infirmerie" --> "Les collégiens point nes ..." ?
Et le petit du cours élémentaire de poser la question : "Maître, vous avez oublié la majuscule après le point !"
L'égalité entre les sexes n'est-elle pas plus sûre lorsque le nom du professionnel est unique ? Peut-on créer une égalité en différenciant les sexes ?
Ecrire : "Tous les professeurs sont attendus en salle des maîtres", n'est-ce pas plus égalitaire que de différencier les messieurs et les dames en écrivant : "Les professeurs.es sont attendu.e.s en salle des maîtres.sses ? Cela semble créer deux corps de profs : les mâles et les femelles.
J'ai toujours été étonné du titre de "générale" donnée à l'épouse d'un général. Curieuse promotion !
Je trouve l'écriture inclusive laide, ne résolvant pas du tout par ailleurs les inégalités qui peuvent subsister entre les sexes, mais insistant sur le fait qu'il ne faut pas mélanger les torchons et les serviettes.
Ne considérez ce message que comme un avis très personnel.

Huguette KLEIN
Messages : 39
Enregistré le : ven. 9 juin 2017 10:02

Re: Ecriture inclusive

Messagepar Huguette KLEIN » sam. 31 juil. 2021 15:21

Bonjour Guy,

Je réponds à votre avis très personnel comme vous le dites par le mien, personnel aussi. Et il me semble que sur ce sujet, chacun·e a son avis personnel.
Il me semble aussi que la discussion est intéressante tant qu'on est dans la bonne foi et la bienveillance.
Voici donc, un peu en vrac, quelques arguments que je peux vous proposer :
- l'écriture inclusive ne se réduit pas à des points : si vous écrivez, par exemple, les électeurs et les électrices....vous pratiquez l'écriture inclusive
- le fait d'utiliser des points est juste une abréviation : les étudiant·es au lieu de les étudiantes et les étudiants
- si vous écrivez M. Hervé, vous lisez bien Monsieur et non M point
- dans la mesure où le point médian est une abréviation, il est évident que l'on ne l'utilise pas en littérature ou pour apprendre à lire aux enfants. Par contre, pas de problèmes à l'utiliser dans des documents de communication
- vous dites "L'égalité entre les sexes n'est-elle pas plus sûre lorsque le nom du professionnel est unique". Pourquoi dit-on femme de ménage, infirmière, institutrice,....De nombreux métiers ont un masculin et un féminin.
- l'épouse d'un général n'est pas une générale, tout comme l'ambassadrice n'est pas l'épouse de l'ambassadeur
- cette écriture ne résout bien sûr pas tous les problèmes d'inégalités entre les femmes et les hommes, mais elle y contribue malgré tout. Elle n'empêche pas de se battre pour l'égalité des salaires par exemple ou pour lutter contre les violences faites aux femmes.
Pour compléter : : http://reussirlegalitefh.fr/index.php/p ... ne-viennot

Bien cordialement
Huguette Klein
coordinatrice éditoriale du FLOT

Guy HERVE
Messages : 9
Enregistré le : lun. 26 juil. 2021 08:49

Re: Ecriture inclusive

Messagepar Guy HERVE » dim. 1 août 2021 08:29

Bonjour Huguette,

Il est à souhaiter que, tout comme vous, toutes et tous considèrent que l'écriture inclusive n'est qu'une forme d'abréviation plutôt qu'une nouvelle orthographe. Mais j'en doute ...
Concernant l'introduction de l'écriture inclusive à l'école primaire, tout le monde ne partage malheureusement pas votre bon sens. Hatier a édité pour le cours élémentaire un manuel contenant l'écriture inclusive. Bonjour la lecture en classe !
Les féminins "générale, colonelle, ambassadrice, ..." ont bien été utilisés dans le sens d'épouse, et à l'oral et à l'écrit, y compris chez les grands auteurs. Aujourd'hui on ne l'entend plus ainsi, sans doute pour éviter la confusion avec les grades attribués aux femmes militaires ou avec les titres des femmes nommées aux hautes fonctions de l'Etat.
De nombreux métiers ont un masculin et un féminin, bien sûr, mais en rallonger la liste artificiellement et parfois gauchement ne me paraît pas judicieux. Mon médecin est une femme. Madame Saulnier était mon professeur de grec et de latin. Parler ainsi ne me choque pas. Quand mon chef me nommait la sentinelle de campo le dimanche, sous la guérite de l'entrée de la caserne, ce n'est pas ce féminin qui me prenait la tête, mais l'ennui de rester des heures à regarder les mouches voler.
Souvenirs souvenirs ...
Bon dimanche à vous.

Huguette KLEIN
Messages : 39
Enregistré le : ven. 9 juin 2017 10:02

Re: Ecriture inclusive

Messagepar Huguette KLEIN » dim. 1 août 2021 14:34

Merci Guy pour ce retour.

Une petite remarque : la féminisation des noms que je "revendique", c'est pour les fonctions et professions. J'étais professeure. Les noms communs comme guérite que vous donnez en exemple sont au masculin ou au féminin de façon indifférente. Le soleil est masculin en français et féminin en allemand par exemple. Le contraire pour la lune.

Et l'ambassadrice par exemple était effectivement l'épouse de l'ambassadeur tant que cette fonction n'était occupée que par des hommes. Mais les temps changent, et la langue évolue. D'ailleurs de nombreux métiers étaient nommés au féminin avant que l'Académie française les supprime, comme autrice par exemple.

Bonne continuation
Huguette klein

Guy HERVE
Messages : 9
Enregistré le : lun. 26 juil. 2021 08:49

Re: Ecriture inclusive

Messagepar Guy HERVE » dim. 1 août 2021 16:23

Je parlais de la sentinelle que j'étais, ... pas de la guérite ! :lol:

Huguette KLEIN
Messages : 39
Enregistré le : ven. 9 juin 2017 10:02

Re: Ecriture inclusive

Messagepar Huguette KLEIN » dim. 1 août 2021 17:44

désolée d'avoir lu trop vite

HK


Retourner vers « Égalité femmes-hommes »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités