Traduction de Raban Maur, svp

Cette formation aborde l’étude systématique de la langue latine.

Modérateurs : Équipe sillages.info, Michèle TILLARD, Catherine KLAUS, Patrick ADENIS

Robert ABO
Messages : 12
Enregistré le : lun. 20 janv. 2020 15:45

Traduction de Raban Maur, svp

Messagepar Robert ABO » mer. 24 févr. 2021 12:20

Bonjour,

À des fins personnelles, j’ai essayé de traduire quelques lignes d’un texte de Raban Maur (c. 780, 856), extrait de son ouvrage « De universo », livre 8, chapitre 1 (De bestiis). Il y parle d’animaux, ou plutôt de bêtes, en l’occurrence ici de l’éléphant, dont il décrit l’image avec ses yeux de chrétien de l’époque. Il fait référence à la Bible (AT et NT).

Accepteriez-vous de corriger ces quelques lignes traduites s’il-vous-plaît ?

En vous remerciant vivement (dans tous les cas).

Bien cordialement.

Robert.

Le texte de Raban Maur :
Elephas autem significat peccatorem immanem sceleribus, et facinorum deformitate squalidum: attamen tales saepe ad Christum convertuntur. Unde scriptum est in libro Regum, quod adducerentur ad Salomonem simiae et elephanti (III Reg. X) , quia, ipse est pax nostra, qui fecit utraque unum (Eph. II) , et in sanguine suo mundavit conscientiam nostram ab operibus mortuorum.

Ma traduction :
Or l’éléphant signifie le pécheur monstrueux par ses actions malfaisantes, et misérable par le déshonneur de ses méfaits ; pourtant, de telles natures se convertissent souvent au Christ. D’où, il est écrit dans le livre des Rois que des singes et des éléphants étaient rapportés au roi Salomon (III Rois 10) parce que c’est lui notre paix, qui de deux choses en a fait une seule (Éphésiens II) et qui, par son sang, a purifié notre âme des œuvres des morts.

Avatar du membre
Michèle TILLARD
Messages : 344
Enregistré le : ven. 9 juin 2017 10:01

Re: Traduction de Raban Maur, svp

Messagepar Michèle TILLARD » jeu. 25 févr. 2021 08:12

Bonjour Robert,
Quel joli texte, que je ne connaissais pas... Merci de me l'avoir transmis.
Votre traduction me semble très pertinente.
- "significat" se traduirait plutôt par "symbolise" (l'éléphant symbolise / représente le pécheur...)
- "deformitas" : plutôt la "laideur" ; "squalidus" évoque la saleté, la souillure = "souillé par la laideur de ses méfaits"
- "conuertuntur" : sont converties plutôt que "se convertissent" (c'est un passif).
- "adducerentur" : "sont menées vers", "sont attirées vers" (on remarquera ici "quod + subjonctif" là où le latin classique aurait utilisé une infinitive)...
- "in sanguine" : dans son sang

Ma traduction légèrement revue :
Or l’éléphant symbolise le pécheur monstrueux par ses crimes, et souillé par la laideur de ses méfaits ; pourtant, de telles natures sont souvent converties au Christ. C'est pourquoi, il est écrit dans le Livre des Rois que des singes et des éléphants étaient attirés vers le roi Salomon (III Rois 10) parce que c’est lui notre paix, qui de deux choses en a fait une seule (Éphésiens II) et qui, dans son sang, a purifié notre âme des œuvres des morts.

Bravo en tous cas pour ce beau travail de latiniste !
Bien cordialement,
MT
Michèle TILLARD
Auteure de FLOT (latin, grec, grammaire française)
Site http://philo-lettres.fr

Robert ABO
Messages : 12
Enregistré le : lun. 20 janv. 2020 15:45

Re: Traduction de Raban Maur, svp

Messagepar Robert ABO » jeu. 25 févr. 2021 18:35

Merci beaucoup!

C'est grâce à votre cours de latin et votre MOOC que je commence à devenir latiniste car je n'en avais jamais fait à l'école.

Donc merci à vous.

Bien cordialement.

Robert.

Robert ABO
Messages : 12
Enregistré le : lun. 20 janv. 2020 15:45

Re: Traduction de Raban Maur, svp

Messagepar Robert ABO » jeu. 25 févr. 2021 20:04

Dans mes remerciements, en plus de votre cours, j'ai oublié de citer une personne qui m'aura aidée chaque vendredi à des traductions de textes latins en application de votre enseignement... L'oubli est rectifié ! Robert.

jean-hugues.desfontaine
Messages : 5
Enregistré le : ven. 9 avr. 2021 12:10

Re: Traduction de Raban Maur, svp

Messagepar jean-hugues.desfontaine » sam. 10 avr. 2021 10:07

Pour ma part latiniste débutant, j'ai du mal à faire la différence entre la voix active et la voix passive. JE pense cependant l'avoir perçu dans votre correction: Vous proposez "de telles natures sont souvent converties au christ" (voix passive) au lieu de "de telles natures se convertissent au christ" (voix active). Est-ce bien cela ? Autrement dit dans la voix active le sujet fait l'action, alors que dans la voix passive, bien que sujet il l'a subie?
Merci
Jean Hugues

Avatar du membre
Michèle TILLARD
Messages : 344
Enregistré le : ven. 9 juin 2017 10:01

Re: Traduction de Raban Maur, svp

Messagepar Michèle TILLARD » jeu. 15 avr. 2021 06:21

Bonjour Jean-Hugues,
Oui, c'est exactement cela. Dans la voix passive, le sujet subit l'action ; celui qui la commet est le "complément d'agent" (en latin, ab + ablatif).
Bien cordialement,
MT
Michèle TILLARD
Auteure de FLOT (latin, grec, grammaire française)
Site http://philo-lettres.fr

jean-hugues.desfontaine
Messages : 5
Enregistré le : ven. 9 avr. 2021 12:10

Re: Traduction de Raban Maur, svp

Messagepar jean-hugues.desfontaine » sam. 17 avr. 2021 08:52

Michèle merci pour votre réponse qui amène de mon côté deux nouvelles interrogations:
-comment détermine t'on que l'on est dans le cadre de la voie passive, est ce simplement le contexte de la phrase ?

- Par ailleurs j'ai recherché sur le Gaffiot, le terme talis et il est mentionné "talis, e : Je pensais que ce terme appartenait à la troisième déclinaison avec le pluriel en "es" comme dans le texte traduit et avec un génitif singulier en "is". Ppurquoi le dictionnaire mentionne t'il la désinence de l'ablatif singulier au lieu du génitif ? A moins que ma seconde question soit la réponse de la première ?
Merci d'avance, Jean Hugues

Avatar du membre
Michèle TILLARD
Messages : 344
Enregistré le : ven. 9 juin 2017 10:01

Re: Traduction de Raban Maur, svp

Messagepar Michèle TILLARD » sam. 17 avr. 2021 12:24

Bonjour Jean-Hugues,
On reconnaît un passif, soit à ses désinences (à l'infectum : présent, imparfait, futur) : -or, -ris, -tur, -mur, -mini, -ntur ; soit par sa construction (participe parfait + verbe être) au perfectum : amatus sum, amatus eram...
Et bien sûr, le contexte nous éclaire. Galli a Romanis uicti sunt est un passif, parce qu'il est construit comme ci-dessus, et parce que l'Histoire nous dit qui, des Gaulois et des Romains, a vaincu qui !...

En ce qui concerne talis, e, la forme "tale" n'est pas un ablatif, mais un neutre (nom., voc., acc.) Pour les adjectifs, on indique toujours les genres (ex : bonus, -a, -um). Voyez le cours n° 10 ( http://www.philo-lettres.fr/old/latin/latin_debutant/latin_debutant_cours_10.html), en 2, a. Et l'ablatif singulier serait "tali" !
Bien cordialement,
MT
Michèle TILLARD
Auteure de FLOT (latin, grec, grammaire française)
Site http://philo-lettres.fr


Retourner vers « Latin »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité