Satyricon Pétrone / Leçon 20

Cette formation aborde l’étude systématique de la langue latine.

Modérateurs : Équipe sillages.info, Catherine KLAUS, Michèle TILLARD, Patrick ADENIS

Avatar du membre
Patrick ADENIS
Messages : 49
Enregistré le : sam. 11 avr. 2020 17:58

Satyricon Pétrone / Leçon 20

Messagepar Patrick ADENIS » mar. 12 mai 2020 08:39

Bonjour,

Tout d'abord merci pour cette version qui nous montre la truculence du personnage de Trimalchion à travers sa modeste fresque murale.

J'ai quelques questions, assez mineures je crois, dans l'interprétations de certains termes et la traduction proposée.

1) Erat autem uenalicium titulis pictis --> On y avait peint un marché d'esclaves avec leurs écriteau au cou
J'ai traduit de mon côté par "D'après les légendes peintes, il y avait un marché aux esclaves".
Ici Titulis Pictis est à l'ablatif (ou datif ?) pluriel et les deux termes s'accordent entre-eux. Je l'interprète un peu à la manière d'un ablatif absolu.
Je ne parviens pas à retrouver la traduction qui est proposée.

2) In deficiente uero iam porticu leuatum mento in tribunal excelsum Mercurius rapiebat --> Au bout du portique, Mercure soulevant Trimalcion par le menton l'emportait tout en haut d'une tribune
J'ai l'impression que l'expression deficiente uero n'a pas été reprise dans la traduction proposée.
Personnellement, j'avais mis "Dans cette galerie qui déformait la vérité". Qu'en dites-vous ?

3) Praesto erat Fortuna [...] et tres Parcae aurea pensa torquentes --> A ses côtés se tenaient la Fortune [...] et les trois Parques filant une quenouille d'or
J'ai l'impression que ce sont les Parques qui sont dorées, et non pas les pensa ?
Est-ce peut-être une figure de style ?

4) [...] in qua barbam ipsius conditam esse dicebant
Qui est le pronom du dicebant ?
Est-ce un indéfini (le "on" français) ?

Merci beaucoup pour ces compléments,
Patrick.

Avatar du membre
Michèle TILLARD
Messages : 321
Enregistré le : ven. 9 juin 2017 10:01

Re: Satyricon Pétrone / Leçon 20

Messagepar Michèle TILLARD » ven. 15 mai 2020 10:01

Bonjour Patrick,
Vous voici presque au bout de votre apprentissage, bravo !
1) titulis pictis : "avec des écriteaux peints" : il s'agit probablement des "étiquettes" que portaient les esclaves à vendre... C'est ici un ablatif construit de manière assez libre. (Pétrone n'est déjà plus un auteur classique !)
2) c'est "in deficiente porticu" qui se traduit par "au bout du portique". Mot à mot : "dans le portique finissant"... "uero" est ici un adverbe signifiant "mais" ou "en vérité" ;
3) Ce serait une hypallage ; mais les Parques, déesses de la vie et de la mort, ne sont pas représentées dorées. En revanche, une quenouille d'or irait bien avec le luxe extravagant de Trimalcion...
4) dicebant = "on disait" ; il y a plusieurs manières de dire "on" :
- le passif impersonnel (uenitur : on vient)
- la 2ème personne du singulier (credas, "tu croirais" => "on croirait")
- la 3ème personne du pluriel
Bien cordialement,
MT
Michèle TILLARD
Auteure de FLOT (latin, grec, grammaire française)
Site http://philo-lettres.fr


Retourner vers « Latin »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités