Adjectif verbal / ex 5, leçon 19

Cette formation aborde l’étude systématique de la langue latine.

Modérateurs : Équipe sillages.info, Catherine KLAUS, Michèle TILLARD, Patrick ADENIS

Avatar du membre
Patrick ADENIS
Messages : 49
Enregistré le : sam. 11 avr. 2020 17:58

Adjectif verbal / ex 5, leçon 19

Messagepar Patrick ADENIS » jeu. 7 mai 2020 09:23

Bonjour,

Je vous contacte au sujet de l'exercice du le gérondif et l'adjectif verbal de la leçon 19.

1/ Je comprends qu'il y a parfois un biais où l'emploi du gérondif "glisse" dans un emploi adjectival en s'accordant avec le COD.

Par exemple avec l'item n°8:
Il est temps de faire la paix.
Nunc pacem faciendi tempus est.
* De faire = gérondif au génitif.
* Pacem = accusatif du verbe faire
Jusque là, tout va bien :)

Par contre, je ne comprends pas bien comment se fait la transformation qui est proposée.
On affiche ici : Nunc pacis faciendae tempus est.
Pacis est maintenant au génitif. Donc désormais c'est : "le temps de la paix doit être fait".
  1. Pourquoi ne décline-t-on pas plutôt faciendae avec tempus ? (Nunc faciendum pacis tempus est)
  2. Ma proposition est-elle recevable ?
  3. Est-ce que dans son emploi d'adjectif verbal, on trouve la notion d'obligation, qu'on n'avait pas forcément dans l'emploi gérondif ?

2/ Quand je compare les items n°6 et n°7:
Carthago delenda est. --> "Carthage doit être détruite". Notons que Carthago est au nominatif féminin.
Militibus silendum est et parendum --> "Les militaires doivent se taire et obéir". Ici Militibus est au datif.
Comment expliquer cette différence ? Pourquoi n'a-t-on pas plutôt Milites silendi est et parendi ?

Merci pour ces précisions,
Patrick.

Avatar du membre
Michèle TILLARD
Messages : 321
Enregistré le : ven. 9 juin 2017 10:01

Re: Adjectif verbal / ex 5, leçon 19

Messagepar Michèle TILLARD » sam. 9 mai 2020 08:05

Bonjour Patrick,
1) En effet, la différence entre gérondif et adjectif verbal est un peu délicate à comprendre, parce qu'une telle construction n'existe pas en français.
- Tempus est pacem faciendi : "faciendi" (gérondif, de sens actif") est complément du nom tempus, donc au génitif ; "pacem" est COD de "faciendi", donc à l'accusatif.
- tempus est pacis faciendae : mot à mot : "il est temps de la paix à faire", ou "de la paix devant être faite" : ici le complément du nom tempus est pacis, donc au génitif, et "faciendae" est un adjectif verbal, épithète de "pacis"... cet adjectif est de sens passif, et exprime en effet une obligation. Et c'est la paix qui doit être fait, pas le temps ! :-)

2) Dans Carthago delenda est, c'est Carthage qui doit être détruite ; mais dans militibus silendum est, "militibus" est l'agent...
On peut faire ainsi le parallèle :
- militibus Carthago delenda est : Carthage est, pour les soldats, à détruire => les soldats doivent détruire Carthage.
- militibus silendum est : pour les soldat, il faut se taire => les soldats doivent se taire.
Dans les deux cas, on met au datif la personne à qui s'applique l'obligation de faire quelque chose...
Bien cordialement,
MT
Michèle TILLARD
Auteure de FLOT (latin, grec, grammaire française)
Site http://philo-lettres.fr


Retourner vers « Latin »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités