Quelques questions sur la leçon 18

Cette formation aborde l’étude systématique de la langue latine.

Modérateurs : Équipe sillages.info, Catherine KLAUS, Michèle TILLARD, Patrick ADENIS

Avatar du membre
Patrick ADENIS
Messages : 49
Enregistré le : sam. 11 avr. 2020 17:58

Quelques questions sur la leçon 18

Messagepar Patrick ADENIS » dim. 3 mai 2020 12:32

Bonjour,

Je viens d'achever la leçon 18.
J'ai quelques questions plutôt mineures à vous soumettre.

1/ Dans l'exercice n°2, question 3 il s'agit de traduire Nonne miserum caput meum fustis uulneratum est ?
Pourquoi fustis (fustis,is - n : le bâton) est-il mis au nominatif ? Ne faudrait-il pas plutôt un ablatif puisque la phrase est au passif ? (fustibus)

2/ Dans les adjectifs interrogatifs de quantité, il y a l'exemple Quantum aquae ? (combien d'eau ?)
A quels cas sont respectivement quantum et aquae ? Comment faut-il les interpréter ?

3/ Quelle est la différence entre Quid et Quod utilisés comme interrogatif ? (et entre Qui et Quis)
Je croyais que Quid était un adjectif (quel) et Quod un pronom (quoi). Mais la chose n'a pas l'air si simple.
Comment traduiriez-vous "Quel est ton secret ?" --> Ma proposition : Quod teum arcanum est ? Mais je soupçonne qu'il faille mettre quid...

4/ Verbes Eo et ses composés.
Faut-il répéter la particule devant le groupe pronominal qui indique où l'on va / d'où l'on vient ? Sinon, est-ce incorrect de la répéter ?
"Je sors de la maison" --> Ex domu exeo ou Domu exeo


Merci pour ces éléments,
Patrick.

Avatar du membre
Michèle TILLARD
Messages : 321
Enregistré le : ven. 9 juin 2017 10:01

Re: Quelques questions sur la leçon 18

Messagepar Michèle TILLARD » lun. 4 mai 2020 06:23

Bonjour Patrick,
Merci pour ces questions...
1) en effet, on devrait avoir fuste ou fustibus. Ce sera corrigé prochainement.
2) quantum est un adverbe ("combien") et aquae un génitif, complément de l'adverbe ("d'eau").
3) quid est un pronom (quid noui, quoi de neuf ?) ; quod est un adjectif : quod nomen est tibi, quel est ton nom ?
Quel est ton secret se dirait "quod arcanum habes ?" (quel secret as-tu ?) Quod arcanum est tuum ? Quel secret est le tien ?
4) répéter la préposition (exire e domu, inire in domum) n'est pas une faute, mais un Romain trouverait sans doute cela maladroit ; il préfèrerait sans nul doute l'ellipse...
Bien cordialement,
MT
Michèle TILLARD
Auteure de FLOT (latin, grec, grammaire française)
Site http://philo-lettres.fr


Retourner vers « Latin »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité