Fils : υἱός

Cette formation aborde l’étude systématique de la langue grecque antique.

Modérateurs : Équipe sillages.info, Michèle TILLARD, Patrick ADENIS

Abaris
Messages : 11
Enregistré le : dim. 10 oct. 2021 10:52

Fils : υἱός

Messagepar Abaris » mar. 19 oct. 2021 09:26

Bonjour

Je me demandais si le mot υἱός commençait bien par une diphtongue, puisque le iota porte l'esprit rude.
À ce que j'avais compris, les diphtongues mettaient en relation les sons (court ou long) "a,e,o" avec "i,u" — le cas u+i n'étant pas compris dans ce schéma.
Merci

Avatar du membre
Patrick ADENIS
Messages : 77
Enregistré le : sam. 11 avr. 2020 17:58

Re: Fils : υἱός

Messagepar Patrick ADENIS » mar. 19 oct. 2021 10:57

C'est vrai que ce n'est pas une diphtongue très courante, surtout en début de mot.
Il y a dû y avoir un amuïssement d'un digamma pour aboutir à cette forme.
D'ailleurs la déclinaison de ce terme est plutôt irrégulière et a beaucoup bougé d'un dialecte à l'autre (voir notamment le Bailly à ce sujet).

En tout cas c'est bien une diphtongue et il faut mouiller le upsilon à la prononciation. Si on veut séparer le syntagme il faudrait un tréma sur le iota, comme dans ὁ ὑϊδοῦς (οῦ), le petit fils. Dans ce dernier cas on voit que c'est l'upsilon qui porte l'esprit.

Je ne suis pas un expert, mais j'espère que mes propos aident !


Cordialement,
Patrick.

Abaris
Messages : 11
Enregistré le : dim. 10 oct. 2021 10:52

Re: Fils : υἱός

Messagepar Abaris » mar. 19 oct. 2021 15:51

Oui merci !

Je ne connaissais pas la notion de mouillure.
Si je comprends bien, cela correspond ici à la "semi-voyelle" de la nuit en français


Retourner vers « Grec ancien »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 4 invités