Leçon 20 ; correction du dernier exercice

Cette formation aborde l’étude systématique de la langue grecque antique.

Modérateurs : Équipe sillages.info, Michèle TILLARD, Patrick ADENIS

Denis PICHARD
Messages : 8
Enregistré le : dim. 13 sept. 2020 19:28

Leçon 20 ; correction du dernier exercice

Messagepar Denis PICHARD » sam. 28 août 2021 18:13

Bonsoir,
Je bute sur la traduction de la phrase 4.
Le verbe τεθνήξει n'est-il pas plutôt à la deuxième personne du singulier (futur antérieur medio-passif) ce qui donnerait : "demain, toi, le maître tu seras mort..."
Bien cordialement.

Avatar du membre
Michèle TILLARD
Messages : 354
Enregistré le : ven. 9 juin 2017 10:01

Re: Leçon 20 ; correction du dernier exercice

Messagepar Michèle TILLARD » sam. 28 août 2021 19:08

Bonsoir Denis,
Le verbe τεθνήξει est bien au futur antérieur actif (formé sur le parfait τέθνηκα). On ne saurait traduire par une seconde personne, car il faudrait alors que "maître" soit au vocatif, et non au nominatif...
Ô maître, demain tu seras mort se traduirait par : ῏Ω δεσπότα, αὔριον τεθνήξεις...
Bien cordialement,
MT
Michèle TILLARD
Auteure de FLOT (latin, grec, grammaire française)
Site http://philo-lettres.fr

Denis PICHARD
Messages : 8
Enregistré le : dim. 13 sept. 2020 19:28

Re: Leçon 20 ; correction du dernier exercice

Messagepar Denis PICHARD » sam. 28 août 2021 19:37

Merci pour votre réponse.
En revanche la forme qui est présentée dans le tableau récapitulatif pour le perfectum actif pour le futur est de type périphrastique, construite avec le verbe être au futur.
Il existe donc une forme verbale "simple" pour le futur antérieur ?
Cordialement.

Avatar du membre
Patrick ADENIS
Messages : 77
Enregistré le : sam. 11 avr. 2020 17:58

Re: Leçon 20 ; correction du dernier exercice

Messagepar Patrick ADENIS » mer. 1 sept. 2021 08:46

Bonjour,

Effectivement pour le futur parfait actif, la leçon recommande une forme périphrastique.

D'après Allard & Feuillâtre (§98) : "il existe peu d'exemples, à l'actif, d'un futur à redoublement [...] en dehors de cette forme rare, le grec exprime l'action achevée dans le futur par une périphrase"
Ils citent notamment les formes τεθνήξω (de θνῄσκω justement) et ἑστήξω (de ἵστημι).

En revanche, au moyen-passif, la forme à redoublement prévaut.

Cordialement,
Patrick


Retourner vers « Grec ancien »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités