accentuation

Cette formation aborde l’étude systématique de la langue grecque antique.

Modérateurs : Michèle TILLARD, Patrick ADENIS

MICHELE CARRASSET épouse KUJAS
Messages : 77
Enregistré le : jeu. 2 avr. 2020 08:27

accentuation

Messagepar MICHELE CARRASSET épouse KUJAS » lun. 12 sept. 2022 06:44

Bonjour
Je rencontre toujours autant de difficultés avec l'accentuation. Je pense avoir compris celle des verbes, mais aucunement celle des substantifs !
Existe-t-il des règles GENERALES ? Comment sait-on qu'une voyelle est longue ou brève ? Et quant est-il pour les diphtongues ?
Pourquoi peut-il y a avoir un accent sur la première des voyelles en fin du mot ???
Merci pour votre aide.
Cordialement. M. Kujas

Avatar du membre
Michèle TILLARD
Messages : 324
Enregistré le : ven. 9 juin 2017 10:01

Re: accentuation

Messagepar Michèle TILLARD » lun. 19 sept. 2022 13:53

Bonjour Michèle,
Il ne faut pas trop se focaliser sur les difficultés de l'accentuation : on en découvre les règles progressivement, par accoutumance...
Pour les noms il n'y a pas d'autres règles générales que celles qui valent partout : la règle de limitation par exemple, qui interdit de "remonter" au-delà du 3ème temps (un "temps" étant la durée d'une brève, et une longue valant deux brèves).
Les voyelles η, ω sont longues par nature ; les autres peuvent être longues ou brèves selon leur position : il faut vérifier dans le dictionnaire. Quant aux diphtongues, elles sont l'équivalent d'une voyelle longue.
Enfin, l'accent peut se trouver sur la finale...
Bien cordialement,
MT
Michèle TILLARD
Auteure de FLOT (latin, grec, grammaire française)
Site https://philo-lettres.fr

MICHELE CARRASSET épouse KUJAS
Messages : 77
Enregistré le : jeu. 2 avr. 2020 08:27

Re: accentuation

Messagepar MICHELE CARRASSET épouse KUJAS » mar. 20 sept. 2022 07:07

Bonjour,
Merci pour votre réponse, mais j'ai néanmoins encore, la question suivante.
Pour les verbes, je pose l'accent sur le 3ème temps en partant de la dernière voyelle, mais pour les substantifs il me semble bien que cette règle de la 3ème ne s'applique pas systématiquement ! Bien sûr je ne parle pas des articles, démonstratifs etc..
Merci, bonne journée. MK

Avatar du membre
Patrick ADENIS
Messages : 104
Enregistré le : sam. 11 avr. 2020 17:58

Re: accentuation

Messagepar Patrick ADENIS » mar. 20 sept. 2022 08:49

Si je peux aider un peu, je dirais qu'il y a une règle supplémentaire à garder en tête : si la pénultième est longue et accentuée tandis que la dernière voyelle est courte, alors l'accent est nécessairement circonflexe. Par exemple ἡ πεῖρα (l'épreuve).

Une fois dit cela, la règle générale est que la position de l'accent fixée par le nominatif tend à rester la même (1ère et 2nde déclinaisons) ; sous réserve de la règle de l'antépénultième (pas d'accent plus loin que le 3ème temps).
Ainsi δίκαιος, au génitif, devient δικαίου. L'accent se déplace car la désinence en -ου est longue et compte donc pour deux temps.

Par ailleurs, si c'est la finale qui est accentuée au nominatif (1ère et 2nde déclinaisons), alors l'accent devient circonflexe dès que la voyelle finale est longue.
Ainsi, si je prends l'adjectif καλός au masculin, l'accent se transforme aux cas obliques (génitif, datif) pour lesquels la désinence finale est longue : καλοῦ, καλῷ, καλῶν, καλοῖς.
Tandis qu'aux cas directs où la finale est courte, il n'y a pas de transformation : καλός, καλόν, καλοί, καλούς.

Le rallongement de la désinence finale peut également impacter la pénultième. Si je reprends πεῖρα, le génitif est πείρας. Notez l'accent qui devient aigu dû à l'allongement de la finale.

La première déclinaison au génitif pluriel prend toujours un accent circonflexe sur la finale : θάλαττα--> θαλαττν.

Pour la troisième déclinaison, c'est assez touffu. L'accent veut rester en place, mais il y a notamment des exceptions si le nominatif n'a qu'une seule syllabe (φλέψ). Voir la leçon 8 là-dessus.
En outre, il y a certains adjectifs de 3ème classe (πολύς, μέγας, μέλας) qu'il vaut mieux apprendre par cœur une fois pour toute.

Voilà j'espère que ces commentaires peuvent aider.

Cordialement,
Patrick.

Avatar du membre
Michèle TILLARD
Messages : 324
Enregistré le : ven. 9 juin 2017 10:01

Re: accentuation

Messagepar Michèle TILLARD » mar. 20 sept. 2022 09:46

Bravo Patrick pour ce petit résumé très clair !
J'ajouterais juste une règle supplémentaire : quand une voyelle longue se trouve en 2ème position, par exemple dans ἄνθρωπος, elle ne compte plus que comme une brève... d'où la possibilité d'un accent proparoxyton ici, comme ἄνθρωπος justement !
Bien cordialement,
MT
Michèle TILLARD
Auteure de FLOT (latin, grec, grammaire française)
Site https://philo-lettres.fr

MICHELE CARRASSET épouse KUJAS
Messages : 77
Enregistré le : jeu. 2 avr. 2020 08:27

Re: accentuation

Messagepar MICHELE CARRASSET épouse KUJAS » mar. 20 sept. 2022 11:36

Merci beaucoup !
J'ai imprimé pour garder un petit texte de référence !
Cordialement. M. Kujas


Retourner vers « Mooc Grec ancien pour débutants »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités