WIESEL Elie

Un article de wiki sillages.info.

(Différences entre les versions)
Version actuelle (14 septembre 2016 à 15:00) (modifier) (défaire)
 
Ligne 1 : Ligne 1 :
 +
[[Image:Wiesel.jpg]]
== Biographie ==
== Biographie ==

Version actuelle

Image:Wiesel.jpg

Sommaire

Biographie

Elie Wiesel, après une enfance pauvre, mais heureuse à Sighet, dans la région de Marmatie (Roumanie) est déporté avec sa famille en mai 1944 par les nazis à Auschwitz-Birkenau, puis Buchenwald. Il y perdra sa mère et une de ses trois sœurs, ainsi que son père.

Libéré par les Américains en avril 1945, il passe une dizaine d'années à Paris, durant lesquelles il fait des études de philosophie à la Sorbonne.

À trente ans, il commence à décrire son expérience concentrationnaire, à témoigner pour les victimes de la Shoah. Ainsi commence une longue œuvre littéraire. Outre une quinzaine de romans, Elie Wiesel est l'auteur de quatre pièces de théâtre, et de nombreux essais.

Devenu citoyen américain en 1963, il obtient une chaire en sciences humaines à l'université de Boston. Il a entre autres soutenu la cause des Juifs d'Union soviétique.

Il fonde en 1980 le conseil de l'Holocauste américain.

Peu après avoir reçu le prix Nobel de la Paix de 1986, il fonde avec son épouse la Fondation Elie Wiesel pour l'humanité qui sera victime de l'escroquerie montée par Bernard Madoff.

Témoin lors du procès Barbie qui s'est tenu à Lyon du 11 mai au 4 juillet 1987, il inaugure le Centre d'histoire de la résistance et de la déportation le 15 octobre 1992.

Lors de l'inauguration du musée du Mémorial de l'Holocauste des États-Unis à Washington, le 22 avril 1993, il tente de sensibiliser le président des États-Unis Bill Clinton à la guerre de Bosnie-Herzégovine.

Il préside, à partir de sa création en 1993, l'Académie universelle des Cultures. Il a reçu, en 2005, le Prix Lumière de la vérité pour son action en faveur des Droits de l'Homme et du peuple tibétain.

En 1996, La même année, il prend la tête du conseil d'administration d'Elad, un groupe de colons israéliens d'extrême droite gérant un parc archéologique situé en plein cœur du quartier palestinien de Silwan à Jérusalem. Cette décision consterne les partisans de la paix, et lui vaut de violentes critiques.

Il meurt à Manhattan, le samedi 2 juillet 2016, à l'âge de 87 ans.

Critiques

Malgré une incontestable stature morale, Élie Wiesel a souvent suscité la polémique :

  • La véracité de son récit, La Nuit a parfois été mise en doute ;
  • Mais surtout, on a pu lui reprocher d'avoir instrumentalisé la Shoah, afin de soutenir la politique d'Israël dans les territoires occupés : ce sera le cas de Pierre Vidal-Naquet et d'Isaac Asimov, entre autres.

Bibliographie

Témoignages

  • La Nuit, témoignage, Les Éditions de Minuit - 1958 ; réédition en 2007 avec une nouvelle préface d'Elie Wiesel.
  • Les Juifs du silence, témoignage, éditions du Seuil - 1966.
  • Tous les fleuves vont à la mer(Mémoires I), éditions du Seuil - 1994.
  • Mémoire à deux voix, avec François Mitterrand, dialogues, éditions Odile Jacob - 1995.
  • Se taire est impossible, avec Jorge Semprún, dialogue, éditions Arte / Mille et Une Nuits - 1995.
  • … Et la mer n'est pas remplie (Mémoires II), éditions du Seuil - 1996.
  • Le mal et l'exil : 10 ans après, avec Michaël de Saint-Cheron, dialogues, éditions Nouvelle Cité - 1999.
  • Cœur ouvert, récit, éditions Flammarion - 2011.
  • Espérer envers et contre tout : Un juif et un chrétien après Auschwitz, avec Johann Baptist Metz, entretiens réalisés en 1993, éditions Salvator - 2012.

Romans et nouvelles

  • L'Aube, roman, éditions du Seuil - 1960 (adapté au cinéma à deux reprises).
  • Le Jour, roman, éditions du Seuil - 1961.
  • La Ville de la chance, roman, éditions du Seuil - 1962, Prix Rivarol 1964.
  • Les Portes de la forêt, roman, éditions du Seuil - 1964.
  • Le Chant des morts, nouvelles et textes, éditions du Seuil - 1966.
  • Le Mendiant de Jérusalem, roman, éditions du Seuil - 1968, Prix Médicis 1968.
  • Le Serment de Kolvillàg, roman, éditions du Seuil - 1973.
  • Le Testament d'un poète juif assassiné, roman, éditions du Seuil - 1980, Prix du Livre Inter 1980, Prix des Bibliothécaires 1981.
  • Le Cinquième Fils, roman, éditions Grasset - 1983, Grand prix du roman de la Ville de Paris 1983.
  • Le Crépuscule, au loin, roman, éditions Grasset - 1987.
  • "L'Oublié", roman, éditions du Seuil - 1989.
  • Les Juges, roman, éditions du Seuil - 1999.
  • Le Temps des déracinés, roman, éditions du Seuil - 2003.
  • Un désir fou de danser, roman, éditions du Seuil - 2006.
  • Le Cas Sonderberg, roman, éditions Grasset - 2008.
  • Otage, roman, éditions Grasset - 2010.

Théâtre

  • Zalmen ou la folie de Dieu, éditions du Seuil - 1968.
  • Le procès de Shamgorod tel qu'il se déroula le 25 février 1649, théâtre, éditions du Seuil - 1979.

Essais

  • Entre deux soleils, essais et récits, éditions du Seuil - 1970.
  • Un Juif aujourd'hui, récits, essais, dialogues, éditions du Seuil - 1977.
  • Signes d'exode, essais, histoires, dialogues, éditions Grasset - 1985.
  • Job ou Dieu dans la tempête, avec Josy Eisenberg, essai, éditions Fayard-Verdier - 1986.
  • Discours d'Oslo, éditions Grasset - 1987.
  • Silences et mémoire d'hommes, essais, histoires, dialogues, éditions du Seuil, 1989.
  • D'où viens-tu ?, textes, essais, dialogues, éditions du Seuil - 2001.
  • Le chant qui habite le chant, commentaires des Songes, énigmes et paraboles de Rabbi Nahman de Bratslav, essai, éditions Daniel Radford -Bibliophane - 2002.
  • Et où vas-tu ?, textes, essais, dialogues, éditions du Seuil - 2004.
  • Rashi, Ébauche d'un portrait, essai/biographie, éditions Grasset - 2010.

Célébrations

  • Célébration hassidique, portraits et légendes, éditions du Seuil - 1972.
  • Célébration biblique, portraits et légendes, éditions du Seuil - 1975.
  • Contre la mélancolie (Célébration hassidique II), éditions du Seuil - 1981.
  • Célébration talmudique, portraits et légendes, éditions du Seuil - 1991.
  • Célébrations, édition reliée, éditions du Seuil - 1994.
  • Célébration prophétique, portraits et légendes, éditions du Seuil - 1998.

Œuvres diverses

  • Ani Maamin : Un chant perdu et retrouvé (cantate, édition bilingue Random House - 1973),
  • Paroles d'étranger, textes, contes, dialogues, éditions du Seuil - 1982.
  • Le Golem, illustré par Mark Podwal, récit, éditions du Rocher - 1983, publié en français en 1998.
  • La Haggadah de Pâque, illustré par Mark Podwal, commentaires, éditions Le Livre de poche - 1997.
  • Le roi Salomon et sa bague magique, illustré par Mark Podwal, récit, éditions Le Rocher-Bibliophane - 1999.

--MicheleTillard 8 septembre 2016 à 21:08 (CEST)