LAYAZ Michel

Un article de wiki sillages.info.

(Différences entre les versions)
Ligne 7 : Ligne 7 :
En 1992, il effectue un voyage de six mois autour du bassin méditerranéen ; il publie alors son premier roman, ''Quartier terre''. Puis il écrit ''Le café du professeur'' en 1995 après un séjour de trois mois dans la région de Carpentras et ''Ci-gisent'', écrit à Rome et qui obtient le prix Édouard-Rod. Cofondateur en 1998 de la revue ''Les Acariens'', il publie au début de l'année 2001 aux Éditions Zoé ''Les légataires''.
En 1992, il effectue un voyage de six mois autour du bassin méditerranéen ; il publie alors son premier roman, ''Quartier terre''. Puis il écrit ''Le café du professeur'' en 1995 après un séjour de trois mois dans la région de Carpentras et ''Ci-gisent'', écrit à Rome et qui obtient le prix Édouard-Rod. Cofondateur en 1998 de la revue ''Les Acariens'', il publie au début de l'année 2001 aux Éditions Zoé ''Les légataires''.
-
En 2003 il reçoit le Prix Michel Dentan 2003 ainsi que le Prix des auditeurs 2004 de la Radio suisse romande pour ''Les larmes de ma mère''. En 2004, Michel Layaz reçoit un Prix culturel vaudois. Plusieurs de ses livres sont traduits en italien, en allemand et en bulgare.
+
En 2003 il reçoit le Prix Michel Dentan 2003 ainsi que le Prix des auditeurs 2004 de la Radio suisse romande pour ''Les larmes de ma mère'', et en 2004, un Prix culturel vaudois. Plusieurs de ses livres sont traduits en italien, en allemand et en bulgare.
== Bibliographie ==
== Bibliographie ==
-
Quartier terre, Éditions L'Âge d'Homme, 1993
+
*''Quartier terre'', Éditions L'Âge d'Homme, 1993
-
Le Café du professeur, Éditions L'Âge d'Homme, 1995
+
*''Le Café du professeur'', Éditions L'Âge d'Homme, 1995
-
Ci-gisent, Editions L'Age d'homme, 1998
+
*''Ci-gisent'', Editions L'Age d'homme, 1998
-
Jusqu'à la prochaine fois, gravures d'Annette barcelo, Éditions bilingue Bâle
+
*''Jusqu'à la prochaine fois'', gravures d'Annette barcelo, Éditions bilingue Bâle
-
Le Nom des pères in Le corps évanoui, les images subites, Hazan, 1999.
+
*"Le Nom des pères" in ''Le corps évanoui'', les images subites, Hazan, 1999.
-
Les Légataires, Éditions Zoé, 2001.
+
*''Les Légataires'', Éditions Zoé, 2001.
-
Les Larmes de ma Mère, Éditions Zoé, 2003, réédition en poche chez Points-Seuil, 2006
+
*''Les Larmes de ma Mère'', Éditions Zoé, 2003, réédition en poche chez Points-Seuil, 2006
-
La Joyeuse Complainte de l'idiot, Éditions Zoé, 2004, réédition chez Points-Seuil, 2011
+
*''La Joyeuse Complainte de l'idiot'', Éditions Zoé, 2004, réédition chez Points-Seuil, 2011
-
Le Nom des pères et autres récits, postf. de Guy Ducrey, Éditions Zoé, 2004
+
*''Le Nom des pères et autres récits'', postf. de Guy Ducrey, Éditions Zoé, 2004
-
Il est bon que personne ne nous voie, Éditions Zoé, 2006
+
*''Il est bon que personne ne nous voie'', Éditions Zoé, 2006
-
Cher Boniface, Éditions Zoé, 2009
+
*''Cher Boniface'', Éditions Zoé, 2009
-
Deux sœurs, Éditions Zoé, 2011
+
*''Deux sœurs'', Éditions Zoé, 2011
-
Le tapis de course, Éditions Zoé, 2013
+
*''Le tapis de course'', Éditions Zoé, 2013
-
Louis Soutter, probablement, Éditions Zoé, 2016
+
*''Louis Soutter, probablement'', Éditions Zoé, 2016
--[[Utilisateur:MicheleTillard|MicheleTillard]] 14 octobre 2016 à 16:58 (CEST)
--[[Utilisateur:MicheleTillard|MicheleTillard]] 14 octobre 2016 à 16:58 (CEST)
[[catégorie:Suisse]]
[[catégorie:Suisse]]

Version du 14 octobre 2016 à 15:20

Image:Layaz.jpg

Biographie

Michel Layaz est né le 15 août 1963 à Fribourg (Suisse). Après une licence de lettres à l'Université de Lausanne, il se consacre à l'enseignement, ainsi qu'à une galerie d'art, Aparté, consacrée aux artistes contemporains.

En 1992, il effectue un voyage de six mois autour du bassin méditerranéen ; il publie alors son premier roman, Quartier terre. Puis il écrit Le café du professeur en 1995 après un séjour de trois mois dans la région de Carpentras et Ci-gisent, écrit à Rome et qui obtient le prix Édouard-Rod. Cofondateur en 1998 de la revue Les Acariens, il publie au début de l'année 2001 aux Éditions Zoé Les légataires.

En 2003 il reçoit le Prix Michel Dentan 2003 ainsi que le Prix des auditeurs 2004 de la Radio suisse romande pour Les larmes de ma mère, et en 2004, un Prix culturel vaudois. Plusieurs de ses livres sont traduits en italien, en allemand et en bulgare.


Bibliographie

  • Quartier terre, Éditions L'Âge d'Homme, 1993
  • Le Café du professeur, Éditions L'Âge d'Homme, 1995
  • Ci-gisent, Editions L'Age d'homme, 1998
  • Jusqu'à la prochaine fois, gravures d'Annette barcelo, Éditions bilingue Bâle
  • "Le Nom des pères" in Le corps évanoui, les images subites, Hazan, 1999.
  • Les Légataires, Éditions Zoé, 2001.
  • Les Larmes de ma Mère, Éditions Zoé, 2003, réédition en poche chez Points-Seuil, 2006
  • La Joyeuse Complainte de l'idiot, Éditions Zoé, 2004, réédition chez Points-Seuil, 2011
  • Le Nom des pères et autres récits, postf. de Guy Ducrey, Éditions Zoé, 2004
  • Il est bon que personne ne nous voie, Éditions Zoé, 2006
  • Cher Boniface, Éditions Zoé, 2009
  • Deux sœurs, Éditions Zoé, 2011
  • Le tapis de course, Éditions Zoé, 2013
  • Louis Soutter, probablement, Éditions Zoé, 2016


--MicheleTillard 14 octobre 2016 à 16:58 (CEST)