GLISSANT Édouard

Un article de wiki sillages.info.

Version du 8 septembre 2016 à 15:33 par WikiSysop (Discuter | Contributions)
(diff) ← Version précédente | voir la version courante (diff) | Version suivante → (diff)

Sommaire

Biographie

Né le 21 septembre 1928 à Sainte-Marie à la Martinique (France, département et région d'outre-mer), Edouard Glissant est mort le 3 février 2011 à Paris.

Guyanais d'obédience indépendantiste, puis autonomiste, ce qui lui vaut d'être expulsé de la Guadeloupe et assigné à résidence en France métropolitaine, il est interdit de séjour dans son île natale pour « séparatisme » de 1959 à 1965. Il est signataire du manifeste des 121 en 1960.

Il revient en Martinique en 1965 et y fonde l’Institut martiniquais d'études, ainsi qu’Acoma, un périodique en sciences humaines.

Titulaire d’un doctorat ès lettres en 1980, il est directeur du Courrier de l'Unesco de 1982 à 1988 ; En 1989, il est nommé « Distinguished University Professor » de l'université d'État de Louisiane (LSU), où il dirige le Centre d'études françaises et francophones.

En 1992, il est finaliste pour le prix Nobel de littérature, mais c'est l'écrivain saint-lucien Derek Walcott qui l'emporte d'une voix.

Glissant vit ensuite à New York où, à partir de 1995, il est « Distinguished Professor » en littérature française, à l'université de la Ville de New York.

En janvier 2006, il se voit confier par le président Jacques Chirac la présidence d'une mission en vue de la création d’un Centre national consacré à la traite et à l’esclavage ; Ce rapport reste sans suite.

En 2007, il crée avec le soutien du conseil régional d'Île-de-France et du ministère de l’Outre-Mer, l'Institut du tout-monde. Celui-ci a pour objectif de faire avancer « la pratique culturelle et sociale des créolisations. »

En 2009 et 2010, il est membre du jury du prix de la Bibliothèque nationale de France.

Bibliographie

Essais

  • Soleil de la conscience. (Poétique I), (1956), nouvelle édition, Paris : Gallimard
  • Le Discours antillais, (1981) Paris : Gallimard, 1997 (texte remanié de sa thèse de doctorat)
  • Poétique de la relation. (Poétique III), Paris : Gallimard, 1990
  • Discours de Glendon suivi d'une bibliographie des écrits d'Édouard Glissant établie par Alain Baudot, Toronto : éd. du GREF, 1990
  • Introduction à une poétique du divers, (1995) Paris : Gallimard, 1996
  • Faulkner, Mississippi, Paris : Stock, 1996, Paris : Gallimard (folio), 1998
  • Traité du Tout-Monde. (Poétique IV) Paris : Gallimard, 1997
  • La Cohée du Lamentin. (Poétique V) Paris : Gallimard, 2005
  • Une nouvelle région du monde. (Esthétique I) Paris : Gallimard, 2006
  • Mémoires des esclavages (avec un avant-propos de Dominique de Villepin), Paris : Gallimard, 2007
  • Quand les murs tombent. L'identité nationale hors-la-loi ? (avec Patrick Chamoiseau). Paris : Galaade, 2007
  • La Terre magnétique : les errances de Rapa Nui, l'île de Pâques (avec Sylvie Séma). Paris : Seuil, 2007
  • Miquel Barceló, Collection Lambert, 2007
  • L'Intraitable Beauté du monde. Adresse à Barack Obama (avec Patrick Chamoiseau). Paris : Galaade, 2009
  • Les Entretiens de Baton Rouge, avec Alexandre Leupin, Paris, Gallimard, 2008, 168 p.
  • Philosophie de la relation, Paris, Gallimard, 2009
  • 10 mai : Mémoires de la traite négrière, de l'esclavage et de leurs abolitions, Paris : Galaade / Institut du Tout-monde, 2010
  • L'Imaginaire des langues. Entretiens avec Lise Gauvin (1991-2009), Paris : Gallimard, 2010

Poésie

  • La Terre inquiète, lithographies de Wifredo Lam, Paris : Éditions du Dragon, 1955
  • Le Sel Noir, Paris : Seuil, 1960
  • Les Indes, un champ d'îles, La Terre inquiète, Paris : Seuil, 1965
  • L'Intention poétique. (1969) (Poétique II), nouvelle édition, Paris : Gallimard, 1997
  • Boises, histoire naturelle d'une aridité, Fort-de-France : Acoma, 1979
  • Le Sel noir, Le Sang rivé, Boises, Paris : Gallimard, 1983
  • Pays rêvé, pays réel, Paris : Seuil, 1985
  • Fastes, Toronto : éd. du GREF, 1991
  • Poèmes complets (Le Sang rivé, Un Champ d'îles, La Terre inquiète, Les Indes, Le Sel noir, Boises, Pays rêvé, pays réel, Fastes, Les Grands chaos), Paris : Gallimard, 1994
  • Le Monde incréé : Conte de ce que fut la Tragédie d'Askia, Parabole d'un Moulin de Martinique, La Folie Célat, Paris : Gallimard, 2000
  • La Terre le feu l’eau et les vents : une anthologie de la poésie du Tout-monde, Paris : Galaade, 2010

Romans

  • La Lézarde (1958), nouvelle édition, Paris : Gallimard, 1997, Port-au-Prince : Presses nationales d'Haïti, 2007
  • Le Quatrième Siècle, (1964) Paris : Gallimard, 1997, prix Veillon 1965
  • Malemort, (1975), nouvelle édition, Paris : Gallimard, 1997
  • La Case du commandeur, (1981), nouvelle édition, Paris : Gallimard, 1997
  • Mahogany, (1987), nouvelle édition, Paris : Gallimard, 1997
  • Tout-Monde, Paris : Gallimard, 1995
  • Sartorius : le roman des Batoutos, Paris : Gallimard, 1999
  • Ormerod, Paris : Gallimard, 2003

Théâtre

Monsieur Toussaint, (1961), nouvelle édition : Paris : Gallimard, 1998

[Site officiel : http://www.edouardglissant.fr/]

--MicheleTillard 16 juin 2016 à 21:54 (CEST)