Emile Clapeyron

Un article de wiki sillages.info.

Image:Clapeyron.jpg

Ingénieur et physicien français (Paris, 1799 - id., 1864).

Polytechnicien et membre du corps des Mines, il enseigna, à Saint-Pétersbourg, à la toute nouvelle Ecole des travaux publics.

Après la révolution de 1830, il revint en France, où il participa à l'établissement de la première ligne de chemin de fer, entre Paris et Saint-Germain-en-Laye.

Par son Mémoire sur la puissance motrice de la chaleur, publié en 1834 dans le journal de l ’Ecole polytechnique, il relança, reprenant l'œuvre de Sadi Carnot, la thermodynamique naissante. Il y donne les formules de la chaleur latente de changement d'état des corps purs. Il y expose également la traduction graphique du théorème de Carnot, sous la forme connue depuis comme «diagramme de Clapeyron». D'autres travaux théoriques peuvent être mis à son actif, ainsi que des recherches pratiques pour l'amélioration de la machine à vapeur. Professeur à l’Ecole des ponts et chaussées à partir de 1844, il entra à l'Académie des sciences en 1858.

--NathalieVandeWiele 21 février 2008 à 16:51 (CET)