COHEN Albert

Un article de wiki sillages.info.

Image:Cohen.jpg

Sommaire

Biographie

Albert Cohen est né à Corfou (Grèce) le 16 août 1895 ; les parents d'Albert décident d'émigrer à Marseille après un pogrom, alors qu'Albert n'a que 5 ans. Ils y fondent un commerce d'œufs et d'huile d'olive. Il évoquera cette période dans Le Livre de ma mère. Après des études secondaires au Lycée Thiers de Marseille, où il se lie avec Marcel Pagnol, il poursuit ses études à Genève (Suisse) à partir de 1914 ; il s'engage alors en faveur du sionisme, mais il n'ira jamais en Israël. En 1919, il obtient la nationalité suisse, puis tente sans succès de s'installer comme avocat à Alexandrie.

En 1925, Albert prend la direction de la Revue juive à Paris, qui compte à son comité de rédaction Albert Einstein et Sigmund Freud. De 1926 à 1931, il occupe un poste de fonctionnaire attaché à la Division diplomatique du Bureau international du travail, à Genève.

De 1941 à 1944, il milite pour la création d'un État juif, mais il démissionne ensuite de l'Agence juive, déçu par le sionisme.

Il est chargé d'élaborer l'accord international du 15 octobre 1946 sur le statut et la protection des réfugiés. Il revient à Genève en 1947, et travaille durant dix ans dans l'une des institutions spécialisées de l'ONU.

En 1957, il refuse le poste d'ambassadeur d'Israël, pour se consacrer à son œuvre littéraire.

Albert Cohen décède à 86 ans, le 17 octobre 1981.

Bibliographie

Poésie

  • Paroles juives , Kundig, 1921.

Romans

  • Solal , Gallimard, 1930.
  • Mangeclous, Gallimard, 1938.
  • Belle du Seigneur (Grand prix du roman de l'Académie française), Gallimard, 1968.
  • Les Valeureux, Gallimard, 1969.

Récits autobiographiques

  • Le Livre de ma mère, Gallimard, 1954.
  • Ô vous, frères humains, Gallimard, 1972.
  • Carnets 1978, Gallimard, 1979.

Théâtre

  • Ézéchiel, Gallimard, 1956.

Publications posthumes

  • Écrits d'Angleterre (textes rédigés par Cohen en Angleterre entre 1940 et 1949 ; préface de Daniel Jacoby), Les Belles Lettres, 2002.
  • Mort de Charlot (textes rédigés en revue par Cohen dans les années 1920 ; préface de Daniel Jacoby), Les Belles Lettres, 2003.
  • Salut à la Russie (textes rédigés par Cohen en 1942 dans la revue française de Londres La France libre ; préface de Daniel Jacoby), Le Préau des collines, 2004.
  • Le Roi mystère : entretiens avec Françoise Estèbe et Jean Couturier (entretiens réalisés en 1976 pour France Culture), Le Préau des collines, 2009.

--MicheleTillard 13 septembre 2016 à 17:55 (CEST)