BHÊLY-QUENUM Olympe

Un article de wiki sillages.info.

(Différences entre les versions)
Version actuelle (9 novembre 2016 à 09:50) (modifier) (défaire)
 
(8 révisions intermédiaires masquées)
Ligne 1 : Ligne 1 :
-
[[Image:Bhely_quenum.jpg]]
+
[[Image:Bhely-Quenum.jpg]]
== Biographie ==
== Biographie ==
-
Olympe Bhêly-Quenum, fils d'une Grande Prêtresse du Vodoun, est né le 20 septembre 1928 à Ouidah au Dahomey, devenu le Bénin en 1975.
+
Olympe Bhêly-Quenum, fils d'une grande prêtresse du Vodoun, est né le 20 septembre 1928 à Ouidah au Dahomey, devenu le Bénin en 1975.
Après des études primaires dans son pays, il s'initie à la langue anglaise à Accra dans l'actuel Ghana.
Après des études primaires dans son pays, il s'initie à la langue anglaise à Accra dans l'actuel Ghana.
Ligne 9 : Ligne 9 :
Il arrive en Normandie en 1948 ; il obtient un baccalauréat de lettres classiques au lycée de Rennes, puis entre en hypokhâgne.
Il arrive en Normandie en 1948 ; il obtient un baccalauréat de lettres classiques au lycée de Rennes, puis entre en hypokhâgne.
-
Il obtient une licence ès lettres classiques à 1'université de Caen puis une licence et une maîtrise de socio-anthropologie à la Sorbonne (Paris).
+
Il obtient une licence ès lettres classiques à l'université de Caen puis une licence et une maîtrise de socio-anthropologie à la Sorbonne (Paris).
-
Il enseigne les lettres classiques dans différents lycées de Normandie et de région parisienne, avant d'entamer des études de diplomate ;
+
Il enseigne les lettres classiques dans différents lycées de Normandie et de région parisienne, avant d'entamer des études de diplomate ; il effectue alors des stages au Quai d'Orsay et dans différents consulats de France en Italie, ainsi qu'à l'ambassade de France à Rome.
-
Stages diplomatiques au Quai d'Orsay, à l'Académie diplomatique (La Haye) et dans les consulats généraux de France à Gênes, Milan, Florence, ambassade de France à Rome. Certifié d'Etudes diplomatiques (Institut des Hautes Etudes d'Outre-Mer, Paris).
+
Il se tourne enfin vers le journalisme, devient directeur et rédacteur en chef de ''La Vie africaine'' ; il fonde avec son épouse le magazine franco-anglais ''L'Afrique actuelle'', tout en se consacrant à son œuvre littéraire.
 +
 
 +
En 1966, il est lauréat du grand prix littéraire d'Afrique Noire.
 +
 
 +
Olympe Bhêly-Quenum est également expert de l'Organisation de l'unité africaine (OUA) dans le domaine des problèmes de Littérature africaine, de l'industrie culturelle et de recherche en anthropologie socio-culturelle (problèmes du Vodou en Afrique).
-
Directeur-Rédacteur en chef du magazine LA VIE AFRICAINE. Fondateur avec sa femme du magazine bilingue L'AFRIQUE ACTUELLE, (français-anglais) dont il fut le Directeur-Rédacteur en chef.
 
-
Ancien fonctionnaire international : à son actif, des missions dans tous les pays africains et dans nombre de pays européens.
 
== Bibliographie ==
== Bibliographie ==
 +
 +
=== Romans ===
 +
* ''Un piège sans fin'', Stock, Paris 1960, six rééditions aux éditions Présence Africaine, Paris.
 +
* ''Le Chant du lac'',Présence Africaine,Paris,1965.
 +
* ''Un Enfant d'Afrique'', Larousse, Paris, 1970.
 +
* ''L'Initié'', Présence Africaine,1979.
 +
* ''Les Appels du Vodou'', L'Harmattan, Paris,1994.
 +
*''C'était à Tigony'', Présence Africaine, 2000.
 +
 +
=== Nouvelles ===
 +
* ''Liaison d'un été'', Sagerep, Paris,1968 .
 +
* ''La Naissance d'Abikou ( L'enfant qui parle dans le ventre de sa mère)'', Phoenix Afrique, Bénin,1998 ; recueil de nouvelles; diffusion en France et au Canada, par Présence Africaine).
 +
 +
=== Travaux divers ===
 +
* ''Practical French'', Longman, Essex. Harlow, 1964) ouvrage d'enseignement du français en Afrique anglophone, en 7 volumes (ouvrage écrit en collaboration).
 +
* ''Contribution au bicentenaire de la naissance de Pouchkine''.
 +
 +
[http://www.obhelyquenum.com/accueil.html Site personnel d'Olympe Bhêly-Quenum].
 +
[[catégorie:Bénin]]
[[catégorie:Bénin]]

Version actuelle

Image:Bhely-Quenum.jpg

Sommaire

Biographie

Olympe Bhêly-Quenum, fils d'une grande prêtresse du Vodoun, est né le 20 septembre 1928 à Ouidah au Dahomey, devenu le Bénin en 1975.

Après des études primaires dans son pays, il s'initie à la langue anglaise à Accra dans l'actuel Ghana.

Il arrive en Normandie en 1948 ; il obtient un baccalauréat de lettres classiques au lycée de Rennes, puis entre en hypokhâgne.

Il obtient une licence ès lettres classiques à l'université de Caen puis une licence et une maîtrise de socio-anthropologie à la Sorbonne (Paris).

Il enseigne les lettres classiques dans différents lycées de Normandie et de région parisienne, avant d'entamer des études de diplomate ; il effectue alors des stages au Quai d'Orsay et dans différents consulats de France en Italie, ainsi qu'à l'ambassade de France à Rome.

Il se tourne enfin vers le journalisme, devient directeur et rédacteur en chef de La Vie africaine ; il fonde avec son épouse le magazine franco-anglais L'Afrique actuelle, tout en se consacrant à son œuvre littéraire.

En 1966, il est lauréat du grand prix littéraire d'Afrique Noire.

Olympe Bhêly-Quenum est également expert de l'Organisation de l'unité africaine (OUA) dans le domaine des problèmes de Littérature africaine, de l'industrie culturelle et de recherche en anthropologie socio-culturelle (problèmes du Vodou en Afrique).

Bibliographie

Romans

  • Un piège sans fin, Stock, Paris 1960, six rééditions aux éditions Présence Africaine, Paris.
  • Le Chant du lac,Présence Africaine,Paris,1965.
  • Un Enfant d'Afrique, Larousse, Paris, 1970.
  • L'Initié, Présence Africaine,1979.
  • Les Appels du Vodou, L'Harmattan, Paris,1994.
  • C'était à Tigony, Présence Africaine, 2000.

Nouvelles

  • Liaison d'un été, Sagerep, Paris,1968 .
  • La Naissance d'Abikou ( L'enfant qui parle dans le ventre de sa mère), Phoenix Afrique, Bénin,1998 ; recueil de nouvelles; diffusion en France et au Canada, par Présence Africaine).

Travaux divers

  • Practical French, Longman, Essex. Harlow, 1964) ouvrage d'enseignement du français en Afrique anglophone, en 7 volumes (ouvrage écrit en collaboration).
  • Contribution au bicentenaire de la naissance de Pouchkine.

Site personnel d'Olympe Bhêly-Quenum.