BEN JELLOUN Tahar

Un article de wiki sillages.info.

(Différences entre les versions)
Ligne 1 : Ligne 1 :
[[Image:Ben_Jelloun.jpg]]
[[Image:Ben_Jelloun.jpg]]
- 
== Biographie ==
== Biographie ==
Ligne 13 : Ligne 12 :
Outre le prix Goncourt en 1987, il a obtenu de nombreux prix littéraires.
Outre le prix Goncourt en 1987, il a obtenu de nombreux prix littéraires.
- 
== Bibliographie ==
== Bibliographie ==
Ligne 68 : Ligne 66 :
*''Qui est Daech?'', avec Edgar Morin, Régis Debray, Michel Onfray, Olivier Weber, Jean-Christophe Rufin et Gilles Kepel (Philippe Rey, 2015)
*''Qui est Daech?'', avec Edgar Morin, Régis Debray, Michel Onfray, Olivier Weber, Jean-Christophe Rufin et Gilles Kepel (Philippe Rey, 2015)
*''Le Mariage de plaisir'', Gallimard, coll. « La Blanche », 2016, (ISBN 978-2-07-017823-0)
*''Le Mariage de plaisir'', Gallimard, coll. « La Blanche », 2016, (ISBN 978-2-07-017823-0)
- 
- 
- 
- 
- 
- 
- 
- 
- 
- 
- 
- 
- 
- 
- 
- 
- 
--[[Utilisateur:MicheleTillard|MicheleTillard]] 23 décembre 2015 à 17:35 (CET)
--[[Utilisateur:MicheleTillard|MicheleTillard]] 23 décembre 2015 à 17:35 (CET)
[[catégorie:Maroc]]
[[catégorie:Maroc]]

Version du 6 janvier 2016 à 05:08

Image:Ben Jelloun.jpg

Biographie

Tahar Ben Jelloun est né à Fèz (Maroc) le 1er décembre 1944. Il étudie au lycée français de Tanger jusqu'à l'âge de dix-huit ans, puis fait des études de philosophie à l'université Mohammed V de Rabat, où il écrit ses premiers poèmes — recueillis dans Hommes sous linceul de silence (1971). Il enseigne ensuite la philosophie au Maroc. Mais, en 1971, à la suite de l'arabisation de l'enseignement de la philosophie, il doit partir pour la France, n'étant pas formé pour la pédagogie en arabe. Il s'installe à Paris pour poursuivre ses études de psychologie.

À partir de 1972, il écrit de nombreux articles pour le quotidien Le Monde. En 1975, il obtient un doctorat de psychiatrie sociale. Son écriture profitera d'ailleurs de son expérience de psychothérapeute (La Réclusion solitaire, 1976). En 1985, il publie le roman L'Enfant de sable qui le rend célèbre. Il obtient le prix Goncourt en 1987 pour La Nuit sacrée, une suite à L'Enfant de sable.

Il écrit plusieurs ouvrages pédagogiques (tel que Le Racisme expliqué à ma fille, 1998, ou l'Islam expliqué aux enfants 2002), et il est régulièrement sollicité pour des interventions dans des écoles et universités marocaines, françaises et européennes.

Ses romans sont traduits en 43 langues ; certains ont été traduits en arabe par l'auteur lui-même.

Outre le prix Goncourt en 1987, il a obtenu de nombreux prix littéraires.

Bibliographie

  • Les Cicatrices du soleil, 1972
  • Hommes sous linceul de silence, 1971
  • Harrouda, 1973 - rééd. Gallimard, 2010
  • La Réclusion solitaire, 1976
  • Les amandiers sont morts de leurs blessures, poèmes, 1976, prix de l'amitié franco-arabe 1976
  • La Mémoire future, Anthologie de la nouvelle poésie du Maroc, 1976
  • La Plus Haute des solitudes, 1977
  • Moha le fou, Moha le sage, 1978, prix des Bibliothécaires de France, prix Radio-Monte-Carlo 1979
  • À l’insu du souvenir, poèmes, 1980
  • La Prière de l'absent, 1981
  • L’Écrivain public, récit, 1983
  • Hospitalité française, 1984
  • La Fiancée de 12, suivie d'Entretiens avec M. Saïd Hammadi ouvrier algérien, théâtre, 1984
  • L’Enfant de sable, 1985
  • La Nuit sacrée, 1987, prix Goncourt
  • Jour de silence à Tanger, récit, 1990
  • Les Yeux baissés, roman, 1991
  • Alberto Giacometti, 1991
  • La Remontée des cendres, poème (édition bilingue, version arabe de Kadhim Jihad), 1991
  • L’Ange aveugle, nouvelles, 1992
  • Éloge de l'amitié, 1994
  • L’Homme rompu, 1994
  • La Soudure fraternelle, 1994
  • Poésie complète, 1995
  • Le premier amour est toujours le dernier, nouvelles, 1995 (ISBN 978-2-02-030030-8)
  • Les Raisins de la galère, 1996 (ISBN 978-2-213-59474-3)
  • La Nuit de l'erreur, roman, 1997
  • Le Racisme expliqué à ma fille, 1997
  • L’Auberge des pauvres, 1997
  • Le Labyrinthe des sentiments, 1999
  • Cette aveuglante absence de lumière, 2001 (ISBN 978-2-02-053055-2)
  • L’Islam expliqué aux enfants, 2002
  • Amours sorcières, 2003 (ISBN 978-2-02-063887-6)
  • Le Dernier Ami, 2004 (ISBN 978-2-02-066267-3)
  • La Belle au bois dormant, 2004 (ISBN 978-2-02-063999-6)
  • Partir, 2006 (ISBN 978-2-07-077647-4)
  • Yemma, 2007 (ISBN 3827007585)
  • L'École perdue, 2007, Gallimard jeunesse
  • Sur ma mère, 2008 (ISBN 978-2070776467)
  • Au pays, 2009 (ISBN 978-2070119417)
  • "Amine" dans Au nom de la fragilité - Des mots d'écrivains de Charles Gardou (collectif), 2009, Éditions Érès
  • Beckett et Genet, un thé à Tanger, 2010, Éditions Gallimard (ISBN 978-2070130030)
  • Jean Genet, menteur sublime, 2010, Éditions Gallimard (ISBN 978-2070130191)
  • Par le feu, 2011, Gallimard (ISBN 978-2070134885)
  • L’Étincelle — Révolte dans les pays arabes, 2011, Gallimard (ISBN 978-2070134717)
  • Que la blessure se ferme, 2011, Éditions Gallimard (ISBN 978-2070137343)
  • Le Bonheur conjugal, 2012, Éditions Gallimard
  • Au seuil du paradis, 2012, éditions des Busclats
  • L'Ablation, 2014, Gallimard, coll. « La Blanche », 144 p.
  • Mes contes de Perrault, 2014, Le Seuil (ISBN 978-2-02-116226-4)
  • Qui est Daech?, avec Edgar Morin, Régis Debray, Michel Onfray, Olivier Weber, Jean-Christophe Rufin et Gilles Kepel (Philippe Rey, 2015)
  • Le Mariage de plaisir, Gallimard, coll. « La Blanche », 2016, (ISBN 978-2-07-017823-0)

--MicheleTillard 23 décembre 2015 à 17:35 (CET)