Page 1 sur 1

vidéos Christine Bard La première vague du féminisme

Posté : mar. 25 juin 2019 17:08
par Sophie BARRE
Bonjour,
Je viens de commencer le flot et dans la première séquence il y a un lien vers le site TeleDebout et les vidéos de Christine Bard mais je ne les trouve pas. Sont-elles toujours en ligne ? Pouvez-vous me renseigner ?
Avec tous mes remerciements !
sophie

Re: vidéos Christine Bard La première vague du féminisme

Posté : mer. 26 juin 2019 05:50
par Nathalie VAN DE WIELE
Bonjour Sophie,
Merci pour votre signalement.
Je viens de vérifier, oui, le lien vers les vidéos où "Christine Bard raconte la passionnante épopée des féministes de la première vague" est bien opérationnel. Il conduit vers le site TeleDebout où il vous sera peut être demandé d'activer Adobe Flash Player, mais tout fonctionne : http://teledebout.org/index.php?page=premiere-vague
En cliquant sur chacun des 6 liens à cette page vous visionnerez une vidéo.
N'hésitez pas à revenir vers nous en cas de difficulté.
Bonne formation !
Nathalie
Coordinatrice des FLOT sillages.info

Re: vidéos Christine Bard La première vague du féminisme

Posté : jeu. 27 juin 2019 08:24
par Sophie BARRE
Merci Nathalie,
Je suis très heureuse de commencer cette formation qui déjà me passionne.
J'ai trouvé les vidéos en essayant de me connecter via microsoft edge. Avec Firefox c'est pareil ce matin, je vois la page mais dans l'espace à gauche du texte, là où on voit les six liens, c'est vide.
Merci en tout cas pour votre réponse très rapide!
Très bonne journée,
Sophie

Re: vidéos Christine Bard La première vague du féminisme

Posté : jeu. 27 juin 2019 11:15
par Nathalie VAN DE WIELE
Bonjour Sophie,
Vous vous êtes finalement débrouillée mais il doit y avoir un problème de lecture de la page TéléDebout sous PC (Huguette Klein, coordinatrice éditoriale du FLOT, et moi-même travaillons sous Mac).
Je viens d'envoyer un email à TéléDebout en recopiant votre remarque et en leur demandant de regarder et de revenir vers nous.
Je vous avertirai dès qu'il y a du nouveau.
Bonne continuation !
Nathalie